To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

Quelques mots sur la pièce :

William Pig : Un paysan anglais élève des cochons. Affamé, l’un d’eux, dévore l’édition complète des œuvres de Shakespeare, se métamorphose en être humain et s’enfuit. Après avoir digéré le plus grand dramaturge de tous les temps, il ne lui reste plus que son groin, ses odeurs et…sa séduction. Désormais doté d’un esprit universel et de son animalité constitutive, il est près à conquérir l’humanité contemporaine…

Une parole habilement écrite sur les mœurs sociales et politiques de ce millénaire ; une fable percutante, intelligente et drôle.

Personnages :

William Pig  (homme 17- 25 ans)

Fast, clochard philosophe (Homme 60-70 ans)

Bottom, paysan, propriétaire du cochon (homme  40 -50 ans)

Giuletta, Funambule (jeune femme 17 -25 ans) si possible avec des notions de danse ou de gymnastique rythmique

Richard, le fils de lady Beth, présentateur à la télévision (Homme 20 -30 ans)

Lady Beth, leader du Middle-Party (femme 60 -65 ans)

Le juriste, le clergyman, le scientifique, le psychiatre, le mondain (privés de toute psychologie, ces pantins peuvent être incarnés par des acteurs jouant d’autres rôles)

Objectif :

Représentations au Centre culturel du Coudray Montceaux et dans d’autres lieux à définir ainsi que dans des festivals de théâtre amateur.

 

 

Quelques mots sur la pièce :

 « On avait le montre chez nous et on ne le savait pas… »

Dans un lieu indéterminé et dans un temps suspendu, sont réunies toutes les femmes décédées par «féminicide» : riches, pauvres, cultivées ou analphabètes, rebelles ou soumises.

Enfin délivrées de leur condition de victimes silencieuses, elles nous racontent, chacune par un monologue qui lui est propre, leurs histoires venues des quatre coins du monde. Nous devenons ainsi témoins des drames provoqués par une société encore machiste, des traditions cruelles, des mentalités arriérées, mais aussi par les stéréotypes et les conditionnements intérieurs. Les cas particuliers s’unissent et s’universalisent en une anthologie militante, lisible telle quelle ou théâtralisable, paradoxalement empreinte d’humour et d’ironie.

Blessées à mort incite sans apitoiement le lecteur-spectateur à réfléchir à la véritable condition de la femme – et de l’homme face à la femme – dans l’espoir d’agir sur le monde du XXI siècle.

Pour ce projet nous recherchons huit à dix comédiennes de 18 à 65 ans ayant une expérience de la scène.

Objectif :

Ce spectacle sera joué à l’occasion de la journée de la femme au Centre Culturel du Coudray-Montceaux (91), puis dans d’autres lieux et festivals.


 

WILLIAM PIG.jpg

Projet n° 1

William Pig

 

Ce  premier projet sera consacré à la pièce de Christine Blondel, le cochon qui avait lu Shakespeare.

L'attribution des rôles se fera au terme d’une audition  lors de l’atelier du 17 septembre 2021.

Les modalités de cette audition seront communiquées ultérieurement.

Projet n°2

Blessées à mort

Ce second projet quant à lui s’articulera autour des textes  extraits de  Blessées à mort de Serana Dandini.

 

blessées à mort.jpg

L'attribution des rôles se fera au terme d’une audition  lors de l’atelier du 24 septembre 2021.

Les modalités de cette audition seront communiquées ultérieurement.

Si vous êtes intéressé(e)s par l’un des deux projets vous pouvez d’ores et déjà adresser votre candidature par mail : cie-la-mag@orange.fr ou via notre site web : www.lamag.fr (onglet inscription ou contact) en  indiquant : votre nom, prénom, âge, le projet auquel vous souhaitez participer  (« William » ou « Blessées », votre expérience théâtrale en quelques lignes.

Pour toute question n'hésitez pas à contacter Jean-Paul au 06 62 49 14 54

Ces deux projets, sont des projets amateurs. Aucune rémunération n’est prévue. 

voir les conditions d'adhésion à la compagnie

La recette de la première représentation sera reversée à une association venant en aide aux femmes victimes de violence